Type 24
Pince parallèle pneumatique à 2 doigts

Pince parallèle 2 doigts

Pince pneumatique de préhension à serrage parallèle à 2 doigts concentriques.
Le guidage est prismatique et le mécanisme est entièrement protégé.

Option:
Détection magnétique (rainures en T)

Caractéristiques techniques

Modèle 242 243 244 245
Effort de serrage réel (à 6 bars) (N) 60 115 200 340
Course (2x course par doigt) (mm) 2x 4,5 2x 6 2x 8 2x 10
Poids pièce maxi conseillé (kg) 0,250 0,600 1,300 2,800

Fichiers

Informations complémentaires sur Pince parallèle 2 doigts

Intérêt du serrage parallèle à 2 doigts

Le serrage parallèle est le serrage le plus polyvalent : il permet de prendre des pièces de tailles légèrement différentes avec les mêmes mors, de saisir une pièce dans un encombrement limité en ouverture de pince, de saisir la pièce par l’intérieur ou l’extérieur.
En effet, avec un serrage angulaire, si la pièce à saisir n’a pas toujours la même taille, les mors ne seront pas toujours bien parallèles et la pièce aura tendance à s’échapper ou si les mors sont enveloppant, l’axe de la pièce ne sera pas au même endroit, ce qui peut poser problème à la dépose. Autre inconvénient de l’ouverture angulaire : il nécessite souvent beaucoup plus de place autour de la pièce à saisir surtout si les mors sont longs.

Pour des tailles de pièces très différentes, il est possible de les saisir sans changer de mors avec les pinces parallèles à grande course Type 25.

Comment déterminer la taille de la pince de préhension ?

Pour garantir une bonne tenue de la pièce à saisir, il faut tout d’abord déterminer la taille de la pince en fonction du poids de la pièce, de sa forme et du coefficient de frottement entre les mors de la pince et la pièce. Ensuite, les accélérations et décélérations combinées au bras de levier et au sens de déplacement font augmenter le coefficient de sécurité de serrage.
A titre indicatif, l’effort de serrage doit être de 10 à 50 fois supérieur au poids de la pièce à saisir.

Conception des mors de préhension : respecter les règles de l’isostatisme

mors de pinceIl faut limiter le poids des mors pour limiter l’inertie et augmenter ainsi la durée de vie de la pince. Pour cela, les faire les plus courts possible, utiliser un alliage léger (généralement l’aluminium) et limiter le déport par rapport à l’axe de la pince. Pour améliorer l’adhérence, n’hésitez pas à rapporter un élément dans la zone de contact suivant la matière de la pièce, cela permet aussi d’éviter les traces ou la détérioration des pièces fragiles.

Il est aussi très important de supprimer le plus grand nombre de degrés de liberté de la pièce. Si ce n’est pas possible de supprimer les 6 degrés de liberté, il faudra augmenter le coefficient de sécurité sur l’effort de serrage. Préférer les contacts ponctuels aux contacts plans puisqu’ils ne le sont jamais en réalité : il faut respecter les règles de l’isostatisme (exemple : un plan est défini par 3 points).

Enfin, il faut penser à l’environnement de travail : prévoir du jeu autour des mors à l’ouverture, entre les mors et le plan de pose ou de prise, entre la pièce et son logement (si l’axe de la pièce n’est pas aligné à l’axe de la pince) mais aussi à limiter les vitesses d’ouverture et de fermeture des doigts avec des limiteurs de débits (en fonction des impératifs de cadence et du poids des mors).

Fiabilité et robustesse des pinces parallèles Type 24

Avec un corps et un cylindre anodisé dur, un guidage prismatique en acier, un mécanisme entièrement protégé, ces pinces pneumatiques parallèles sont fiables et robustes.
La détection des positions se fait par détecteurs magnétiques (livrés séparément) grâce à 2 rainures en Té sur la face supérieur du cylindre. Cette rainure est compatible avec beaucoup de détecteurs du marché pour faciliter la maintenance.
L’entretien est limité : seul un graissage des glissières des doigts est préconisé après 4 millions de manœuvres.

Intégration dans la gamme de manipulation

Des interfaces de montage permettent de les intégrer dans un ensemble de manipulation. Pour faciliter la définition d’un ensemble de manipulation pneumatique, nous avons élaboré des tableaux synoptiques représentant les configurations les plus courantes.

 

Références

24, 242, 243, 244, 245, 2422, 2432, 2442, 2452, 2422000, 2432000, 2442000, 2452000, 1212003, 1634001, 1634002, 1634003

Un besoin spécifique ?
Soumettez-nous votre cahier des charges ou simplement votre demande

qualite-165x132

QUALITÉ
RECONNUE

equipes-165x132

ÉQUIPES
RÉACTIVES

fichiers-165x132

PRODUITS
ADAPTÉS AU BESOIN

fabrication-165x132

FABRICATION
FRANÇAISE